Page couverture du livre

Aimer jusqu’au bout. Le scandale du lavement des pieds

Novalis
1996

Comme Saint Bernard, Jean Vanier associe le geste du lavement des pieds à un sacrement : « Le lavement des pieds est symbolique. C’est un geste qui parle de service, de communion, de pardon mutuel, de co‐existence, d’unité ». Jean Vanier met ce geste à l’honneur dans les communautés de L’Arche. Il invita plus de deux cent cinquante délégués de diverses églises à faire ensemble cette cérémonie, en signe de communion et d’humilité, et renouvela cette invitation en Irlande du Nord. Ce livre témoigne de l’importance de ce geste.