Etty Hillesum

"Sans formation précise dans sa tradition religieuse, après une vie faite de rencontres amicales, d’un amour de la littérature, et d’une rencontre surprenante avec un psychothérapeute, disciple de Jung, [Etty Hillesum] montre un chemin d’union à Dieu à l’intérieur même d’un monde de souffrances épouvantables."



« Etty Hillesum, une jeune juive hollandaise, a été arrêtée par le Gestapo ; elle est morte dans une chambre à gaz à Auschwitz en 1943. Entre 1941 et 1943 elle a écrit un journal et quelques lettres qui furent publiés dans le livre Une Vie Bouleversée. Sans formation précise dans sa tradition religieuse, après une vie faite de rencontres amicales, d’un amour de la littérature, et d’une rencontre surprenante avec un psychothérapeute, disciple de Jung, elle montre un chemin d’union à Dieu à l’intérieur même d’un monde de souffrances épouvantables. Dans le camp de concentration en Hollande, où il y avait parfois dix milles hommes, femmes et enfants juifs qui attendaient le train qui les amènerait à Auschwitz, elle parle de son expérience de Dieu. Elle ne crie pas à Dieu en colère, elle ne supplie pas Dieu de venir en son aide ; elle révèle un Dieu qui attend à la porte de nos cœurs, qui attend que nous ouvrons nos cœurs afin qu’il puisse entrer à l’intérieur de nous pour nous donner sa paix. L’unique désir d’Etty est d’aider chaque personne à découvrir qu’elle est une maison où Dieu habite ».

Jean Vanier, Etre prophète aujourd’hui, mai 2003


Recevez la Citation du jour


Recevez à chaque jour par courriel une Citation du jour puisée dans les écrits de Jean Vanier.

Citations vivantes