Leur regard perce nos ombres

Fayard, 2011

Pendant plus d’un an, Julia Kristeva, psychanalyste, romancière, et Jean Vanier, philosophe, écrivain, ont échangé par lettres leurs expériences respectives au côté de personnes avec un handicap. D’un côté, le vécu d’une mère d’un enfant avec un handicap et son combat politique pour l’intégration des personnes en situation de handicap dans la société, et de l’autre, le fondateur, il y a quarante‐huit ans, de L’Arche, association qui accueille des personnes avec un handicap. Pourquoi le handicap fait‐il si peur aux gens ? En quoi l’irréductible différence des personnes avec un handicap moteur, sensoriel, psychique et mental suscite‐t‐elle recul, angoisse et parfois déni ? Comment parvenir à changer le regard de la société sur ces personnes que notre culture de la performance, de l’excellence et de la compétition met de côté ? Sans esquive, cet échange – la réflexion analytique et laïque de Julia Kristeva en duo avec de celle de Jean Vanier, nourrie de la philosophie et de la foi chrétienne – interpelle notre vision de l’existence et, par-là, interroge notre humanité.