Jésus vulnérable

Salvator, 2015

Jean Vanier nous invite à méditer la vulnérabilité de Jésus dans l’Evangile de Jean, à partir notamment du lavement des pieds. Dans un monde qui a souvent tendance à valoriser la force, la puissance ou la compétition, nous avons à nous mettre à l’école de la vulnérabilité, de la fragilité de Jésus qui donne sa vie et se rend proche des petits et des pauvres.

« A L’Arche et Foi et Lumière, les hommes et les femmes ayant une déficience intellectuelle, si vulnérables et parfois si faibles m’ont fait découvrir et aimer la vulnérabilité et la faiblesse de Jésus. Jésus si humble, si petit, si faible, si respectueux de nos libertés et parfois même silencieux, nous appelle à une véritable transformation de nos cœurs et nous conduisent à Dieu.
J’aime ce Jésus vulnérable qui m’accueille comme je suis avec mes propres vulnérabilités et je voudrais que beaucoup d’autres personnes puissent le connaître dans sa pauvreté et son humilité, apprennent à vivre une relation profonde avec lui.
»