Dossier de presse

Témoignages de personalités

"Un homme sans frontières"

Prof. Émérite Dr. Balfour Mount, (médecine et soins palliatifs), Université McGill
Jean possède une stature intellectuelle, une vision universelle et des idées impressionnantes. Son intégrité saute aux yeux dès la première rencontre, tout comme sa douceur et sa profonde humilité. Une rencontre avec Jean Vanier éveille en nous notre capacité humaine d'être prévenants, ainsi que notre compassion et notre joie de vivre.

Dr. Rowan Williams, 104e Archevêque de Canterbury (2003-2012), théologien et poète
Transcender sa propre culture et confession religieuse pour mettre en lumière les possibilités issues de l'expérience des plus vulnérables, sans ignorer la part d'obscurité et de souffrance que cela suppose et en transformant des esprits et des vies sur tous les continents, ce n'est pas seulement un accomplissement hors du commun, particulièrement pour un homme véritablement humble; c'est tout simplement extraordinaire.

Timothy Shriver, PDG des Jeux Olympiques spéciaux
Jean Vanier est reconnu à l'échelle internationale comme humaniste, leader moral et spirituel œcuménique, et visionnaire social pour son message de paix.

Prof. Heather Eaton (théologie), Saint Paul University
Le Dr. Vanier est un homme d'une parfaite intégrité, doté d'une stature et d'une réputation largement reconnues à travers le monde. Or, il demeure un homme humble, doux et sans prétention, accordant à chacun dignité et respect.
Il est le leader d'un mouvement ayant entraîné la libération de milliers de vies.

Prof. Émérite Bryan Massam, (géographie), Université York
Jean Vanier est un leader dans la sensibilisation à la souffrance vécue par tous ceux qui ont été marginalisés. Il est reconnu à l’échelle internationale pour sa conception fascinante de ce que signifie une vie pleinement humaine et pour son leadership social et spirituel dans la construction d’une société de la compassion.

Prof. Hank Bersani (éducation spécialisée), Western Oregon University
Son influence s'étend bien au-delà des États-Unis et des soi-disant « pays riches ».
Une vision du monde comme la sienne est du calibre d'un candidat au prix Nobel de la Paix.

"Une vision universelle"

Prof. Luther Smith (théologie), Emory University
L’approche élaborée par Jean Vanier a poussé des individus, des gouvernements, des institutions religieuses et des agences sociales à adopter l'établissement de communautés de soin comme la méthode la plus holistique pour combattre l'aliénation dont sont victimes les personnes ayant une déficience intellectuelle dans notre société.
Les communautés de L'Arche de Jean Vanier sont devenues des modèles pédagogiques qui nous montrent le processus par lequel des sociétés peuvent réaliser leur rêve d'une véritable communauté.
Alors que de plus en plus de gens prennent connaissance de l'œuvre de Jean Vanier, ils ne souhaitent pas seulement lui rendre honneur, mais découvrir comment eux aussi pourraient créer des relations de soins mutuels avec les plus vulnérables.

Prof. Joseph Tadie (philosophie), Saint Mary’s University, Minnesota
Vanier est notre modèle et notre guide dans nos efforts pour vivre en communauté avec les pauvres; il enseigne à nos esprits et touche nos cœurs, il nous aide à doucement abaisser les barrières héritées de notre culture et société, qui nous séparent de ceux qui vivent de ce côté « autre », moins favorisé, de la vie.

Jean Vanier a inspiré des gens à travers le monde à se joindre à lui dans ce qu’il a appelé « une douce révolution, où les puissants sont détrônés et les faibles glorifiés, où les ennemis sont pardonnés tandis que tombent les murailles, où les armes sont démantelées. »

Prof. Lisa Cataldo (Théologie pastorale), Fordham University
La vision de Jean Vanier est radicale dans sa simplicité et le défi qu'elle nous lance. Il s'agit ni plus ni moins du défi de susciter la paix en embrassant notre humanité. Je n'ai connaissance d'aucune autre vision qui condense mieux ce dont notre monde actuel a besoin.

Prof. Tom Reynolds (Théologie), Université de Toronto
Jean Vanier propose une vision de portée interreligieuse. Son message d'amour du prochain et d'hospitalité envers l'étranger est au cœur de plusieurs grandes traditions religieuses dans le monde.
L'œuvre de Jean Vanier symbolise l'espoir d'un avenir plus inclusif et humain.
La sagesse discrète de Jean Vanier est un don peu commun fait à l'humanité en cette époque d'incertitude, de conflit et de danger.
Depuis plus de 40 ans, sa vision et son travail extraordinaires ont aidé un nombre incalculable de personnes à travers le monde à trouver une voie d'amour et de vie.
La façon qu'a Jean Vanier de prendre soin et de vivre avec les plus faibles et vulnérables dans notre société – les personnes ayant une déficience intellectuelle – est un rayon de lumière et d'espoir dans le monde.

Prof. Christine Pohl (Théologie et éthique sociale), Asbury Theological Seminary
L'influence de Jean Vanier se fait sentir à travers le monde et opère surtout au niveau personnel et interpersonnel.
Jean Vanier a été un modèle et une inspiration pour des milliers de personnes qui cherchent à bâtir un monde dans lequel les plus vulnérables d'entre nous puissent atteindre la plénitude et être complètement inclus dans leur communauté.
Ses idées forment la base des débats et efforts actuels visant à bâtir de petites communautés d’espoir et de salut.
L’engagement à long terme du Dr Vanier, sous forme de petites communautés comme témoignages de paix, d’espoir et de plénitude, est une vision et une réalité digne d’être célébrée, imitée et honorée.

Prof. Émérite Dr. Balfour Mount, (Médecin, pionnier des soins palliatifs au Canada), Université McGill
Les exemples que Jean a donnés au monde avec L'Arche, Foi et Lumière et Intercordia sont des balises d'espoir dans un monde instable.

"Un homme de cœur"

Prof. Émérite Dr. Balfour Mount, (Médecin, pionnier des soins palliatifs au Canada), Université McGill
Ce qui m'a le plus impressionné fut sa manière de regarder les personnes avec qui il parlait. Sa présence à eux était totale, radicale! Il m'a semblé qu'il ne regardait pas leur apparence, mais tout droit dans leur cœur. Je n'avais jamais vu ce regard chez qui que ce soit. C'était là un véritable guérisseur!

Prof. Tom Reynolds (Théologie), Université de Toronto
Sa sincérité, sa façon simple et sensible d'être avec les gens sont les marques de son hospitalité véritable.

Prof. Richard Kearney, titulaire de la Chaire Charles B. Seelig de philosophie, Université de Boston
Une philosophie vivante s’il en est une, une philosophie de la chair, du cœur, du témoignage et de la charité.

Bernie Farber, Directeur général, Congrès juif canadien
Dans la tradition juive, nous disons d’une personnalité telle que Jean Vanier qu’elle est un « Mensch ». C’est un honneur spécial par lequel nous reconnaissons les qualités uniques d’un homme qui a consacré la majeure partie de sa vie à des personnes qui vivent des défis particuliers.
Nos sages nous enseignent : « celui dont les actes dépassent la sagesse est comme un arbre dont les branches sont peu nombreuses, mais les racines abondantes. Même lorsque tous les vents du monde viennent et soufflent sur lui, il demeure inébranlable. » Jean Vanier, par sa sagesse et ses actes, s’est assuré que les racines de la tolérance, de la respect et de la compréhension soient bien plantées.

Prof. Hank Bersani (Education spécialisée), Western Oregon University
Le leadership de Jean n'est ni politique, ni économique, pas plus qu'il n'est académique ou scientifique; son leadership est celui du cœur et de l'esprit.

Rév. Prof. Émérite Frances Young (Théologie), Chaire Edward Cadbury et Vice-Chancelier, Université de Birmingham
J’ai pu voir comment les gens acquièrent une envergure et une confiance nouvelles en sa présence.
Ce qu'il a d'extraordinaire, c'est l'attention qu'il porte à ceux qui le côtoient et sa capacité de mettre en lumière leurs meilleures qualités, de leur montrer leur valeur et les dons qu'ils ont à offrir, sans se soucier qu'ils semblent petits et faibles. Cet effet salutaire permet aux autres de recevoir la paix de lui et de devenir à leur tour des artisans de la paix.

"Un messager et son expérience pratique"

Prof. Tom Reynolds (Théologie), Université de Toronto
Sa vie incarne ce qu'elle proclame.
Son message ne se manifeste pas en idées abstraites, mais en relations vécues avec les gens.

Dr. Rowan Williams, 104e Archevêque de Canterbury (2003-2012), théologien et poète
Nous avons besoin de gens qui savent ce que signifie vivre non pas sans peur, mais en surmontant sa peur...
Dans un monde qui sait diviser et nous faire sentir divisés, nous avons besoin de gens qui savent vivre en plénitude, embrasser la diversité, aimer et aider les autres à aimer la beauté de notre humanité commune.
Nous avons besoin de gens comme Jean Vanier, qui ont appris à comprendre non seulement l'angoisse d'être humain et fragile, mais aussi la joie d'être humain et fragile.
Ceux qui font le choix de rejeter la violence de leur vie, qu'ils vivent dans des conditions précaires ou soient habitués au pouvoir et à la richesse, ont besoin de savoir ce que signifient la paix, la réconciliation et l'épanouissement de la personne – particulièrement dans les circonstances les plus difficiles.

Prof. Christine Pohl (Théologie et éthique sociale), Asbury Theological Seminary
La combinaison de son érudition en théologie morale et de son expérience pratique de la vie en communauté a produit des écrits à la fois sages et profonds.
Sa conception du pouvoir, de l'accueil, de la reconnaissance, de la construction, de la paix et de la communauté est profonde et stimulante, sans jamais sombrer dans le sentimentalisme. Parce qu'il écrit sur ce qu'il vit, il reconnaît et s’attaque aux obstacles tenaces qui s’opposent à la paix et à la réconciliation.

Le Révérend Dr. Sam Wells, ancien Doyen de la Chapelle, Duke University, maintenant vicaire de St Martins in the Fields, London
Et maintenant, il est vieux. Lorsqu'il est venu à la Chapelle de Duke, j'ai dû le tenir par le bras pour monter et descendre les marches et traverser l'allée centrale; pourtant, il incarne et représente un pouvoir plus grand que tout ce que j'ai vu chez une personne vivante.
Un radical... une personne qui par son témoignage en faveur de la paix demande et donne plus que toute autre personnalité contemporaine.

L'Hon. Roméo A. Dallaire, Lieutenant-général (retraité), Sénateur
Il est un messager de paix par ses interventions publiques et ses écrits.

"Universalité de son message"

Prof. Heather Eaton (Théologie), Saint Paul University
Dans les domaines de la religion et des conflits religieux, mon expérience m'a démontré que l'approche du Dr. Vanier permet aux gens de surmonter leurs différences et de combiner leurs efforts pour le bien commun.

Timothy Shriver, PDG des Jeux Olympiques spéciaux
L’œuvre de Jean Vanier est inspirante pour l’humanité entière, y compris pour les personnes ayant une déficience intellectuelle.
Dans un monde marqué par la peur de la différence et la difficulté à communiquer, où nos religions se méfient trop souvent les unes des autres, Jean Vanier a puisé dans sa foi et ses valeurs pour bâtir la paix et découvrir ce que l'humanité a de meilleur en elle.

Prof. Hans S. Reinders (Ethique), Faculté de Théologie, VU University, Amsterdam
C'est tout simple – être présents les uns aux autres – et cependant, dans cette simplicité, le principe fondamental de L'Arche est devenu un signe de paix à travers le monde.

Prof. Marc Dumas (Théologie), Université de Sherbrooke
Les Arches sont des lieux concrets, tant dans les pays développés que dans les pays émergents, tant dans les pays chrétiens que dans les pays où d’autres religions sont présentes, ce qui prouve qu’il est possible de créer un monde de paix.

Prof. Hank Bersani (Education spécialisée), Western Oregon University
Ceux qui pensent que son travail porte sur la déficience intellectuelle n'ont rien compris.

"Vulnerabilité et paix"

Prof. Stanley Hauerwas (Théologie), Duke University
Dans un monde où les convictions religieuses et idéologiques font peser la menace au nom de la sécurité, Jean Vanier est un guide qui nous donne à voir et à comprendre ce qu'est la paix.
Je suis un théologien engagé dans la pratique chrétienne de la non-violence. En tant que tel, on me demande souvent où cette non-violence pourrait bien exister. Depuis des années, je réfère ceux qui me posent cette question à l'œuvre de Jean Vanier.

L’Hon. Michael Ignatieff, P.C., M.P.,  ancien chef du Parti Libéral du Canada
Sa philosophie de la communauté avec les personnes ayant une déficience intellectuelle est un puissant appel au rejet des barrières qui nous divisent. En effet, il n’y a pas « nous » d’un côté et « eux » de l’autre dans les communautés qui constituent L’Arche. Il n’y a que la quête de la paix, entreprise par ceux qui sont faibles et vulnérables, qu’ils vivent ou non avec une déficience.

Prof. Heather Eaton (Théologie), Saint Paul University
Le Dr. Vanier a consacré sa vie à enseigner comment devenir des artisans de la paix, en faisant face à la complexité des forces intérieures et sociales qui lui font obstacle.
Contrairement à d'autres qui se contentent de parler de la paix, le Dr. Vanier s'engage personnellement en apprenant, observant, vivant et enseignant la voie de la paix.

Prof. Lisa Cataldo (Théologie pastorale), Université Fordham

Jean Vanier a compris que la paix véritable, à la fois intérieure et extérieure, ne peut survenir par l'exercice du pouvoir, mais s'incarne plutôt dans la vulnérabilité réciproque d'êtres humains qui partagent le même désir d'être valorisés, aimés et accueillis.
Pour Jean Vanier, la paix se réalise « un cœur à la fois ».

L'Hon. Roméo A. Dallaire, Lieutenant-général (retraité), Sénateur
Les communautés de L’Arche ne sont pas seulement des lieux de compassion et de justice, mais aussi des laboratoires où sont formés des artisans de la paix.

Prof. Emmanuel Katongole (Théologie), Centre de Réconciliation (Duke University)
Jean Vanier et le mouvement de L'Arche dont il fut l'inspiration nous indiquent les dons de la douceur et du quotidien qui rendent possible la communauté et la quête de la paix.

Mr. Arthur Labatt, ancien Chancelier, Université de Western Ontario  
Dans les communautés de L'Arche, un monde d'inclusion et de paix est bâti par tous.

Prof. Kevin Reimer (Psychologie), Azusa Pacific University
Jean Vanier fait de la paix la grande invitation à entrer en relation avec les autres. C’est l’accueil qui est fait lorsque l’on comprend  que notre humanité commune est découverte et célébrée par la différence.
La signification politique de la paix se réalise en accueillant ceux qui sont déficients, faibles et rejetés. L'invitation et l'accueil nous forcent à la rencontre avec notre propre fragilité, rendant possible la paix.

Prof. Hans S. Reinders (Ethique), Faculté de Théologie, VU University, Amsterdam
Jean Vanier nous enseigne que pour vivre en paix, nous devons reconnaître notre propre part de violence.

Prof. Tom Reynolds (Théologie), Université de Toronto
Pour Jean Vanier, l'antidote à la violence n'est pas la paix par la force et la protection, qui par peur rejette ou dissimule la faiblesse, mais la paix fondée sur une vulnérabilité commune.

Timothy Shriver, PDG des Jeux Olympiques spéciaux
Jean Vanier a rapidement pris conscience qu'avec leurs membres les plus vulnérables placés en leur cœur, les communautés de L'Arche ne sont pas seulement des lieux de compassion et de justice, mais également des laboratoires d'apprentissage où sont formés des artisans de la paix.
Le message de Jean Vanier et de L'Arche est profondément original et va droit au cœur des obstacles à la paix. Vivre des relations avec nos compagnons les plus pauvres et vulnérables nous enseigne comment désamorcer en nous et autour de nous les causes de conflits: la peur de la différence, la violence et la quête de pouvoir et de richesses.

Prof. Joseph Tadie (Philosophie), Saint Mary’s University, Minnesota
Jean Vanier s’est laissé devenir vulnérable, guidé par deux hommes marginalisés. Il a été entraîné dans sa propre faiblesse et confronté à ses propres barrières émotionnelles. Lorsque ces murs eurent été déconstruits, d’autres individus furent attirés par la paix authentique épanouie là où ces murs s’étaient dressés.

Rév. Prof. Émérite Frances Young (Théologie), Chaire Edward Cadbury et Vice-Chancelier, Université de Birmingham
Au cœur de la pensée de Jean Vanier se trouve la reconnaissance que la paix consiste en la capacité d'accueillir parmi nous ceux qui sont différents.

"Accueil, partage et joie"

Prof. Hans S. Reinders (Ethique), Faculté de Théologie, VU University, Amsterdam
J'ai visité des communautés de L'Arche dans différentes parties du monde, et j'ai toujours été saisi par le pur bonheur des gens qui y vivent, en dépit des nombreuses difficultés auxquelles ils font face dans leur vie quotidienne.

Prof. Marc Dumas (Theology), University of Sherbrooke
C’est à un monde d’accueil, d’ouverture, de dialogue, de partage, de tolérance auquel Jean Vanier nous invite; c’est à un monde de joie, de justice et de paix qu’il nous convoque depuis plus de cinq décennies

"La dignité de chaque personne humaine"

Prof. Marc Dumas (Théologie), Université de Sherbrooke
C’est à un monde d’accueil, d’ouverture, de dialogue, de partage, de tolérance auquel Jean Vanier nous invite; c’est à un monde de joie, de justice et de paix qu’il nous convoque depuis plus de quatre décennies.

Rév. Dr. Gerald A. Arbuckle, S.M., Professeur au Martin D’Arcy Memorial, Campion Hall, Oxford, et Co-directeur de l’unité de recherche sociale RPD, Sydney
Jean Vanier est parvenu à mettre en lumière la dignité de tous, sans distinction de race ou de religion, et particulièrement la dignité de ceux qui vivent ayant une déficience intellectuelle.

James Towey, Président, Ave Maria University, Florida
Jean Vanier a apporté la paix en affirmant et en défendant la dignité humaine des personnes ayant une déficience, tout en faisant un appel prophétique à la société de reconnaître notre besoin d’entrer en relation avec eux.

Prof. Joseph Tadie (Philosophie), Saint Mary’s University, Minnesota
Par l’appel plein de tendresse, de calme et d’amour fait par Jean Vanier à des gens de diverses origines et traditions religieuses, ces murs qui nous séparent des personnes marginalisées sont déconstruits jour après jour, à travers des actes aussi simples qu’un sourire partagé, une main tenue ou une promenade ensemble.
Pour Vanier, « marcher avec les pauvres, c’est aller à contre-courant de la société. La culture dominante peut s’accommoder que l’on travaille pour eux, voire même que l’on se batte pour leurs droits et pour les élever à la normalité de la société. Mais que l’on vive simplement avec eux, que l’on partage leur vie et fonde une communauté avec eux, et nous sommes déjà dans un lieu autre!»

Timothy Shriver, PDG des Jeux Olympiques spéciaux

Dans les sociétés d'aujourd'hui, les personnes ayant une déficience de développement sont les plus vulnérables et marginalisées, et elles souffrent grandement de cette marginalisation. Privées de leur voix, elles sont victimes de rejet, de violence et d'exclusion.
Les communautés de L'Arche à travers le monde offrent un havre de paix et un lieu où les personnes ayant une déficience peuvent croître et se développer à leur plein potentiel, poursuivre leurs projets et intérêts, et apporter leur contribution à la société.
Reconnaissant la souffrance et l'isolement des familles avec un membre déficient intellectuel, Jean Vanier a apporté une réponse en co-fondant Foi et Lumière. Cette organisation a été particulièrement bien accueillie dans les pays où les services sociaux pour les personnes ayant une déficience sont inexistants, apportant soutien et espoir à ces personnes et à leurs familles.
Le message de L'Arche transcende le domaine de la déficience.

"Ensemble devenir humain"

Rév. Dr. Gerald A. Arbuckle, S.M., Professeur au Martin D’Arcy Memorial, Campion Hall, Oxford, et Co-directeur de l’unité de recherche sociale RPD, Sydney
Jean Vanier nous enseigne que chacun de nous a un don de vie à offrir au monde; de fait, les personnes ayant une déficience intellectuelle peuvent être d’excellents professeurs en ce qu’ils nous entraînent à reconnaître la vulnérabilité en chacun de nous. Plus nous en prenons conscience, plus nous comprenons l’importance de chacun pour les autres – ce qui est sans nul doute une condition d’une paix durable.

Prof. Tom Reynolds (Théologie), Université de Toronto
Le leadership de Jean Vanier et sa vision reflètent une profonde spiritualité de la guérison et de la communauté, à la fois enracinée dans la foi chrétienne et chevauchant plusieurs traditions religieuses, qui touche au cœur de l'esprit humain: la capacité de la fragilité et de la faiblesse humaines de donner le jour à des relations de don mutuel, en puisant dans les sources profondes de la solidarité et de l'amour.
Il invite ceux qui l'entourent à « devenir humains », non pas en tant qu'expert, mais en tant que compagnon dont l'humanité est, comme eux, en devenir.
L'appel de Jean Vanier est celui d'une communauté qui soit inclusive.
Jean Vanier nous convie à une communion dans la vulnérabilité.
La guérison véritable survient ici non pas comme cure miraculeuse, mais par le respect, les soins et l'amour mutuels. Paradoxalement, la vulnérabilité se transforme en une source de force et de plénitude, un lieu de réconciliation et de communion avec les autres.

Prof. Kevin Reimer (Psychologie), Azusa Pacific University

En un renversement inattendu, les personnes déficientes précédemment marginalisées deviennent des enseignants – mettant les autres au défi de vivre paisiblement dans des relations authentiques. (Merci d'indiquer la source si vous utilisez cette citation: Living L’Arche: Stories of Compassion, Love, and Disability, by Kevin Reimer, Continuum International Publishing, 2009)

Prof. Christine Pohl (Théologie et éthique sociale), Asbury Theological Seminary

En créant et en inspirant des communautés où sont reconnues la place centrale et la contribution des plus vulnérables, le Dr. Vanier nous aide à comprendre que la force et la faiblesse sont interdépendantes, et qu’elles peuvent contribuer à une vie en commun marquée par la beauté et l'inspiration.

Prof. Richard Kearney, titulaire de la Chaire Charles B. Seelig de philosophie, Université de Boston
Son message et son charisme opèrent de bas en haut, d’individu à individu, d’une intériorité à une autre, d’une humanité blessée à une autre.
La profonde humanité qui nous unit est plus puissante que les différences où s’enracine la violence.

Prof. Emmanuel Katongole (Théologie), co-directeur du Centre for Reconciliation (Duke University)
L'une des idées les plus mémorables de Jean Vanier est que ce dont les faibles et les pauvres ont besoin de nous n'est pas vraiment de faire des choses pour eux, mais tout simplement de nous asseoir avec eux à la même table.

Prof. Heather Eaton (Théologie), Saint Paul University
Ses enseignements rassemblent les gens. Sa compassion généreuse devant la souffrance humaine adoucit les gens et leur permet d'abaisser leurs barrières, de s'ouvrir et de prendre conscience de ceux qui souffrent autour d'eux.

L'Hon. Roméo A. Dallaire, Lieutenant-général (retraité), Sénateur
Une clé de l'œuvre de Jean Vanier est sa conviction que chaque personne possède des dons à partager avec les autres, et que d'une certaine manière l'individu marginalisé – par exemple une personne ayant une déficience intellectuelle – joue un rôle particulièrement important, voire même prophétique, dans notre monde marqué par l'individualisme et la compétition.

Prof. Lisa Cataldo (Théologie pastorale), Fordham University
Lorsque nous commençons à voir notre propre fardeau avec compassion, nous commençons à nous ouvrir à l'autre avec la même compassion. Nous créons ainsi la possibilité d'approfondir ensemble notre humanité – humblement, modestement, et paisiblement.

Rév. Prof. Émérite Frances Young (Théologie), Chaire Edward Cadbury et Vice-Chancelier, Université de Birmingham
Jean possède la capacité remarquable de penser en termes universels, dans sa réflexion sur la condition humaine en général et les conditions de la paix pour l'humanité, à partir de l'expérience particulière de la vie en compagnie de personnes ayant une déficience intellectuelle.
Jamais il ne s'attribuerait à lui seul un grand accomplissement; or, il n'y a aucun doute que son œuvre a constitué une sorte de « signe prophétique » qui nous guide vers de nouvelles possibilités d'une communauté humaine universelle.

Pamela Wallin, Sénateur canadien
Pour Jean Vanier, notre cœur doit se libérer de la peur pour nous permettre de découvrir notre humanité commune.

"Réconciliation"

Prof. William Gaventa, Directeur, Summer Institute for Theology & Disability
Son œuvre est un appel à une refonte complète de notre conception de la force, du pouvoir et du savoir en ce qu'elle nous montre comment se déforme l'identité humaine lorsqu'elle ne reconnaît pas sa propre faiblesse, sa vulnérabilité et ses limites.

L'Hon. Roméo A. Dallaire, Lieutenant-général (retraité), Sénateur
Jean Vanier et L'Arche embrassent un ensemble de valeurs qui contrastent radicalement avec les valeurs dominantes de sociétés d'aujourd'hui, qui sont en majeure partie fondées sur la compétition et la quête de pouvoir.

Prof. Kevin Reimer (Psychologie), Azusa Pacific University
La réconciliation et la guérison à L'Arche ne sont pas indexées à la productivité économique, à un avantage compétitif ou un à statut particulier. La paix survient lorsque les personnes ayant une déficience intellectuelle et leurs assistants apprennent ensemble que chacun de nous est incomplet, mais néanmoins digne du plus grand respect. (Merci d'indiquer la source si vous utilisez cette citation: Living L’Arche: Stories of Compassion, Love, and Disability, by Kevin Reimer, Continuum International Publishing, 2009)